fbpx
Rythme, Pitch et Punchlines 2

Rythme, Pitch et Punchlines 2

Dans Obsolète le premier titre de Prose Combat, Claude Mbarali écrivait à propos de la musique:

Bref pour être clair et net
Le ventricule s’accompagne de l’oreillette.
Tout comme à mes oreilles la « variet »
S’acoquine et rime avec OBSOLETE . // Solaar MC

Nous l’évoquions dans Rythme pitch et punchline , la première partie de cette série .

Le rythme dans le pitch

Même s’il s’agit dans Obsolète de plume et de Prod musicale, c’est aussi vrai, lorsqu’il est question de Pitch ou de discours. Si ça sonne bien à l’oreille, le public suivra. Ou plutôt, si vous êtes dans le rythme, votre auditoire vous suivra.
Beaucoup plus que votre manière d’occuper la scène, le rythme est le plus important pendant votre oral, votre discours ou votre pitch.
Il n’est pas question de musique ou de combinaisons de notes ici. Mais plutôt de moments et d’instants.  Les instants où il faut produire des syllabes et ceux où il faut produire le silence. Ces moments-là, c’est votre auditoire qui les accepte de vous. Car c’est vous qui êtes censé indiquer cette mesure d’entrée de jeu.

En réalité, il ne faut pas vous dire que vos premières phrases doivent servir à capter l’attention. Vous ne pouvez pas décider de ça. Laissez les gens tranquilles.
Il est préférable que l’intention de ces premières phrases soit dirigée vers quelque chose que vous pouvez réussir à tous les coups.
Une chose que vous connaissez bien et que nul ne peut contester dans l’auditoire. Votre état d’esprit par exemple. C’est généreux de faire ça.
La profonde #authenticité, l’ #honnêteté de votre entrée en matière sera perçue par votre auditoire.

Et c’est la perception immédiate de cette vérité qui l’alignera avec vous, prêt à suivre votre discours, sur le rythme que vous venez d’imprimer.
Imprimez le, avant même de commencer votre oral. Et si vous garder l’idée de ce rythme, son cœur battra pour vous.

 

Si avant tu ne le savais pas, maintenant tu le sais. // Christopher Notorious BIG Wallace, dans Juicy

Quel est le secret du rythme dans le pitch?

Il ne s’agit pas de cadence non plus mais de perception du rythme ambiant.
Le rythme est dans tout et tout est dans le rythme. Il est dans la ronde des saisons, il est dans le choux romanesco. Il est dans les litanies, et sur les branches du sapin. Regarde les plis à l’intérieur de ton coude puis les onglets des pages ouvertes dans la fenêtre de ton navigateur. Tout est dans le rythme et le rythme est dans tout.

Il est des rythmes qui s’écoutent, d’autre qui se voient. Le rythme dont nous parlons ici est une chose qui se ressent. Une dimension qui manque dans les théories sur le rythme dans le discours tels que vulgarisés dans les nouveaux mondes.

 

Ils expriment eux-même. C’est peut-être cela, le véritable sens de s’exprimer

 

Pour percevoir ce rythme et proposer à votre auditoire une prestation qui en est inspirée, il faut absolument être dans le moment. Recevoir puis donner c’est à dire, ressentir puis exprimer des émotions authentiques. Les meilleurs orateurs sont capables de se submerger eux-même d’émotion lorsqu’ils répètent leur discours. Ils ont là, la première indication que leurs speech sera impactant.

Denzel Washington, Barack Obama, Martin Luther King, Emmanuel Macron, Blé Goudé, Donovan Livingston, Amaru shakur, Meryl Streep, l’Abbé Pierre. Ce que ces gens là prononcent, ce ne sont pas de simples mots. C’est à chaque fois, une partie d’eux-même. Ils expriment eux-même. C’est peut-être cela, le véritable sens de s’exprimer.

 

Comment changer le monde avec du Flow?

Préparer un discours, un pitch ou une prestation scénique dans un tel état d’esprit et votre auditoire sera transformé par vos idées.

Lorsque vous avez du flow, la justesse dans le moment, ressentir et suivre le rythme, toutes ces choses là, comme les fractales africaines deviennent une seconde nature. Avoir du Flow c’est comprendre par la perception uniquement ce qu’il convient de faire comme action, dans l’instant, puis le faire. C’est être le Rythme. Nous le décrivions déjà dans cet autre article qui traite d’ artiste et de photographie

Dans le pitch, le flow est à la fois dans les mots que vous choisissez, dans votre façon de les dire, dans l’intention que vous y mettez, dans la justesse du moment où vous les prononcez et dans le poids que prennent ces mots quand c’est vous qui les articulez. Le flow dans le discours, c’est aussi votre gestuel. Mais, si pendant l’action, vous êtes dans le moment, cela ne dépendra pas de vous. C’est les mots que vous libèrerez qui animeront votre présence, votre corps, la scène.

Il se trouve que travailler son flow et son texte, sont aussi les 2 premiers commandement du MC. De là, toutes les idées saugrenues sont possibles et c’est ce dont traitera la dernière partie de notre conférence: Rythme, Pitch et Punchlines 3

drop mic

Tags:
,