fbpx
 

Qu’est-ce que le product-nurturing

Qu’est-ce que le product-nurturing

Une particularité du design est qu’il n’a pas de définition unique. Tout comme la philosophie.
Le Design s’invente et est en perpétuelle définition séquentielle, influencée par les préoccupations des
Hommes, les avancée technologiques, les courants de pensées mais aussi par les travaux personnels des designers
eux-mêmes.

Du XIXème siècle avec la révolution industrielle et le Revolver de Samuel Colt
jusqu’à Pouf Digestion de Matali CRASSET en 2013 qui arrive dans une atmosphère de
prise de conscience globale. En effet, il faut repenser les produits qui nous entourent et leur reprendre notre liberté que nous
leur avons cédée en les créant aussi nombreux, aussi présents et polluants.

Sac pouf de Nathalie Crasset

Sac pouf de Nathalie Crasset

Malgré cette dynamique du design, nous pouvons observer qu’un tournant décisif
dans son histoire s’est fait entre les années 60 et les années 80 avec notamment Herbert Simon et Donald Norman.

2. LE DESIGN COMME SCIENCE
Herbert Simon s’est intéressé aux sciences économiques et sociales. Ce qui le rend
remarquable, c’est la justesse qu’il met en œuvre en questionnant des domaines de
connaissances variées comme les sciences politiques, le management, la psychologie, la
recherche opérationnelle et la pensée design.

En 1969 il publie un manifeste: les sciences de l’artificiel. Il est convaincu que la meilleure façon d’étudier
la résolution des problèmes est de le faire en s’aidant de la puissance de calcul des
ordinateurs. Le développement de cette idée l’amènera à ce qu’il appellera l’intelligence
artificielle.
Dans les sciences de l’artificiel, il sera question pour lui de dénoncer entre
autres, le clivage qui existe entre les sciences dites “fondamentales” comme l’astronomie par
exemple, (fondées sur la curiosité pure sans application immédiate) et les sciences
appliquées comme la médecine, la physique..
Pour Herbert Simon le Design est  au coeur des sciences fondamentales et
des sciences appliquées.

C’est à dire, réaliser ce qui n’existe pas encore, en évoquant « ce que cela pourrait
être » pour atteindre un objectif donné et rendre intelligible ce qui existe déjà, en imaginant
« ce que cette chose qui existe déjà devrait être » s’il visait tel ou tel but).

Il y décrit aussi le design comme une science à part entière, un champ de connaissances qui
s’applique à une profession tout comme le sont la médecine et l’ingénierie.

“Engineering, medicine, business, architecture and painting are concerned not with the
necessary but with the contingent – not with how things are but with how they might be – in
short, with design.” Herbert Simon

Ainsi théorisé, le design devient avec Herbert Simon, une activité à la fois intellectuelle (fondamentale) et concrète (appliquée)
puisqu’elle permet de résoudre des problèmes de l’Humain grâce à des outils et une méthode de raisonnement.

Les bases du design comme une façon de penser (une conception) pour apporter des solutions à l’Homme dans son environnement sont ainsi posées.

3. LE DESIGN SE RECENTRE SUR L’UTILISATEUR

Dans les années 80, avec la création d’internet et le boom numérique, il faudra tout
réinventer. Aussi bien les fonctions que les usages des produits. Depuis leur conception jusqu’à leur
commercialisation en passant par leur production.

Après nombres de littérature précisant de
plus en plus le design comme une discipline de Recherche en se basant a posteriori sur la
façon de travailler des designers, Peter Row  renferme dans l’expression design thinking, les méthodes et les approches utilisées par les architectes et les
urbanistes pour donner forme à des idées de bâtiments et d’espaces publics. Norman et
Draper quant à eux introduiront en 1986, la notion de User-Centered Design : le design centré
sur l’utilisateur (DCU).

Qu’est-ce que le design centré sur l’utilisateur ?

Considérons ici que nous désignerons par objet, schmilblik ou produit, tout résultat qui est “matérialisé” à la suite
d’un projet design. La nature de ce que nous désignons ici par « produit » importe donc peu.
Si, la personne la plus concernée par le produit du design est celle à qui le dit « produit » est destiné, n’est-il pas de bon sens de considérer aussi que cette personne est la plus à même d’évaluer l’efficience du produit ou objet en question?
Dans cette optique et pour répondre au mieux aux attentes ou besoins de l’utilisateurs ausi
pourquoi ne pas associer le bénéficiaire du futur produit à chaque étape de sa création, de la conception au développement?

Nous nous assurerions ainsi, d’être toujours en accord avec les attentes des futurs utilisateurs et de ne pas créer un service ou un produit qui n’intéressera personne. Une conception centrée sur l’utilisateur est donc ou désirable ou utile.

10
C’est là, la particularité du user-centered design qui en s’appuyant essentiellement sur des
critères d’ergonomie d’utilisabilité fait en sorte d’adapter l’objet à l’utilisateur, plutôt que le
contraire. Il en découle un certains nombres de principes.
La participation active des utilisateurs ou destinataires du produit ou service en conception pour une claire compréhension des besoins, un prototypage et des évaluations itératives
intervenants très tôt dans le processus de conception, et enfin une approche multidisciplinaire
et flexible.
Le respect de ces principes caractérise une conception centrée sur l’utilisateur.
Travailler dans une équipe multidisciplinaire est nécessaire à la démarche. Elle permet de
réunir les expertises nécessaires pour maîtriser les différents aspects d’un problème
complexe.

Avec l’approche user-centric, le design n’est plus cantonné à la création de forme esthétique.
Le designer devient médiateur dans des équipes projets pluridisciplinaires car il apporte une
façon unique d’aborder et de trouver des solutions à des problèmes complexes.

C’est ainsi que pour améliorer l’expérience utilisateur (UX) d’un site web on pourra avoir
recours à une expertise pour analyser et interpréter les data qui rendent comptent de la
fréquentation sur le site, une expertise pour concevoir la solution qui tentera de résoudre les
problèmes remontés par l’analyse des datas, un rédacteur pour raconter une histoire autour de
l’architecture sémantique du site …

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.