fbpx
 

Le marketing de contenu

Le marketing de contenu en b to b

Le marketing de contenu nécessite la mise en place d’un plan cohérent de travail. Il faut penser à des contenus seo c’est-à-dire qui sont facilement retrouvables sur internet. Il faut donc écrire pour les moteurs de recherche. Tout cela ne suffit pas pour faire du marketing de contenu en b to b et intéresser sa cible. Il est recommandé que les contenus proposés soient des contenus utiles.

La proposition de contenus avec de la valeur est une étape importante dans la stratégie. Ces contenus donnent une bonne image de vos actions sur internet et amènent finalement les prospects à la bonne décision d’achat. Pour cela, des contenus originaux intéressent plus les internautes et de surcroit participent à un bon référencement naturel.
Ceci dit, vous pouvez répondre aux besoins de l’acheteur. Les contenus éditoriaux sur les réseaux doivent être assez pertinents. Les lecteurs peuvent prendre des décisions d’achats sans forcément avoir recours au service commercial de l’entreprise pour des informations complémentaires sur un produit ou service. Vous devez lui donner la bonne raison d’adopter vos produits ou services.

Le marketing de contenu et les médias sociaux

Il existe aujourd’hui plusieurs plateformes sociales qui permettent aux marques de toucher leur cible plus rapidement. A travers la publication des contenus sur les réseaux sociaux, il faut mettre l’accent sur la valeur ajoutée et la variété des publications.
Vous serez amené à faire de la curation de contenus sur internet. Elle est perçue comme « une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ». Des logiciels spécialisés permettent de faciliter ce travail.

En termes de curation de contenus, il y a par exemple
Paper.liRebelMouse et Scoop.it. En ajoutant les sources de contenus de votre choix, vous avez toute une diversité d’informations sur votre secteur. L’essentiel est de pouvoir bien définir les thématiques de contenus. En diversifiant les sources, vous aurez la possibilité d’avoir des contenus enrichis provenant de différents retours d’expériences, entre autres. Sur cette base, vous pourriez choisir de faire la publication de contenus externes que vous trouvez assez pertinents. De même, les logiciels vous indiqueront les plus récents contenus.

Les objectifs du  content marketing

Le marketing de contenu ou content marketing doit viser des objectifs précis. Dans toute structure, la mise en place de stratégie de marketing doit être un travail mûri.  Pour une marque par exemple, le marketing de contenu doit l’aider à créer un contenu pertinent et de la valeur. C’est là le premier objectif d’une stratégie marketing.
Il est certes important de créer du contenu mais il faut surtout que ce contenu apporte de la valeur. Ce travail se fait grâce à des plateformes comme Joomla ou wordpress, des outils avec lesquels les sites publient ces millions d’articles que regorgent internet.

L’enjeu est de marquer l’esprit du  potentiel consommateur. Ainsi, des marques font usage de l’humour pour attirer leur cible. Il peut s’agir de jeux et concours. Ces travaux sont à la charge des directeurs marketing parce qu’ils s’y connaissent dans la plupart des cas. Dans leur département, ils sont capables de proposer un budget annuel dédié au contenu et le soutenir en réunion de conseil d’administration.

Il y a aussi des agences qui sont spécialisées dans la rédaction de stratégie marketing et son suivi. Le Content Marketing Institute fait partie de celle-là. Elle est basée aux Etats-Unis avec pour mission de faire progresser la pratique du marketing de contenu.

La bonne stratégie de contenu

Une bonne stratégie de marketing de contenu exige du temps, de l’investissement et beaucoup d’énergie. Il n’est pas vraiment question de rédiger et de publier sur les réseaux sociaux ou les sites seulement. Il faut plutôt avoir une idée claire de la finalité. C’est pour cela qu’il faut travailler sur le type de contenu pour qu’il soit un contenu génial.

Les efforts doivent converger vers la performance de chaque contenu de sorte que les premiers lecteurs en deviennent des ambassadeurs. Vous devez vous faire une idée de votre lecteur type ou ‘persona’ en utilisant des outils de mesures comme Google Analytics.

La stratégie de contenu est en effet du marketing. Elle doit attirer le lecteur pour après le pousser à devenir client et à être fidèle à l’entreprise. La pose des bases de votre stratégie de contenu vous aidera à y aller étape par étape.
Il faudra après les actions menées, penser à les évaluer en procédant à un bilan de votre marketing de contenu. Ce faisant, vous mesurez aussi la portée de votre marketing de contenu.

Le rôle du marketing de contenu

Un contenu de qualité reste la base du marketing de contenu. La pratique du marketing de contenu se fait via les réseaux sociaux. Il s’agit d’intéresser le lecteur devant la masse d’information existante. Il doit vous suivre, vous lire et s’accrocher à ce que vous faites.
Les lecteurs se jettent souvent sur les contenus qu’ils trouvent pertinents. Il faut toujours veiller à cela.

Sur les réseaux sociaux, la viralité de votre contenu vous démarque de la concurrence. Tout le monde a envie de vous suivre. Les partages se font naturellement par les internautes. Cela relève de la  pratique du marketing de contenu. En marketing de contenu, il faut savoir qu’il existe des sites au contenu jugé. Google et les moteurs de recherche ne leur accordent pas beaucoup d’importances. Ils sont peu recommandés et donc leurs fiabilités est en jeu. Il est bien de veiller à ces détails.

Le storytelling et le marketing

Les internautes ont du mal à lire de longs textes sur internet. Beaucoup de spécialistes sont unanimes sur cette position. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut faire du contenu court partout. L’essentiel est de savoir utiliser de nouveaux formats de contenu.
On peut raconter une histoire en 1000 mots sans pour autant fatiguer le lecteur. C’est possible si des images, des infographies claires et expressives y sont. Le contenu texte garde toujours sa valeur mais l’écran a tendance à fatiguer un peu les yeux.

Par contre, un contenu multimédia a plus de chance d’être lu en intégralité de nos jours. Ce nouveau format demande l’intégration de nombreuses photos, vidéos et animation pour offrir une nouvelle histoire au lecteur. Les histoires en formats long peuvent être lues en intégralité sans grande difficulté, autant la forme et le fond s’harmonisent. C’est une nouvelle manière de s’informer avec un contenu fouillé sans pour autant s’ennuyer.