fbpx
f

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam condimentum, neque ac.

Email:



info@yournamewinery.com



Phone:



(0080) 7777 85 555



Address:



Spinazzola
76014 Province of Sephora-Tndria-Trapi, Italy 40.962274, 16.160232

La prise de parole

Prise de parole et Storytelling

 

La confusion entre la prise de parole et le discours est fréquente. Mais en réalité, voilà deux choses très différentes. Prendre la parole, c’est se saisir du canal de communication qui va permettre la diffusion ou le transfert d’un message quel qu’il soit vers une audience.  La prise de parole devient donc synonyme d’avoir l’attention de l’audience.   Alors que le storytelling est la forme de communication qui considère l’attention de l’audience comme canal de communication. Il fait donc en sorte de capter cette attention, avant de délivrer le message. On peut donc dire que le storytelling permet de prendre la parole.

 

 

La prise de parole et les niveaux de restitution

Avec la prise de parole, il faut aussi considérer les niveaux de restitution. C’est-à-dire, adapter la quantité d’information aux attentes de votre interlocuteur et à sa capacité de compréhension. La qualité perçue de votre message est fonction de cela.

Prendre la parole en public doit revêtir des objectifs comme convaincre, informer mais aussi raconter. Pour prendre la parole en public, il faut savoir le message à transmettre, ce que l’on veut obtenir comme résultat, combien de temps cela peut prendre, entre autres. Prendre la parole suppose que l’on veuille donner son avis, faire comprendre quelque chose à quelqu’un ou raconter une histoire par exemple. En fonction du public que l’on a devant soi, les objectifs peuvent varier. Il faudra tenir compte du niveau de compréhension du sujet par ces personnes. De là, vous saurez adapter le discours et atteindre vos objectifs.

 

 

Pourquoi ne peut-on séparer le storytelling de la prise de parole?

L’objectif du storytelling est que le message une fois livré à l’audience, se diffuse de lui-même, par l’audience, pour l’audience. Donc, il est important que celui qui reçoit le message ou l’histoire soit à la fois disposé et réceptif.  Pour ce faire, le storytelling met en place un dispositif subtil qui va protéger le fond du message et sa transmission, de toute perturbation extérieure. Bruits, idées parasites, digressions, analyse,…

L’audience , la marque et le message sont comme dans une relation triangulaire. Tous les 3 à l’abri du brouhaha extérieur.

La marque délivre le message d’un côté et reste concentré sur l’audience de l’autre côté. L’audience est réceptive  au discours de marque d’un côté et reste concentré sur le message de l’autre côté. Enfin le message qui est porté par le storytelling tire l’audience d’un côté et le rapproche de la marque d’un autre côté.Tout ceci enfermé dans une bulle que l’on pourrait appeler l’univers de marque. Avec le storytelling donc, celui qui apporte le message, se retrouve dans une communication exclusive avec son auditoire.

Cette bulle que le storytelling permet de créer et qui permet de garder l’attention à la fois de l’émetteur et du récepteur sur le message, est une prise de parole.

 

Les avantages de la prise de parole en public

Prendre la parole en public c’est exister. S’exprimer en public peut vous permettre de vous faire entendre sur des sujets qui comptent pour vous ou votre entourage. Dans le cas où il est question de vos droits, vous les défendrez de sorte que vous soyez écouté. Prendre la parole en public peut contribuer à éviter des conflits, tisser de bonnes relations, exister.

 

Les obstacles de la prise de parole en public

Il y a assez d’obstacles qui peuvent vous empêcher . Parmi toute, la peur du public est un premier obstacle.

En fonction de la catégorie de personnes au sein du public, de leurs niveaux de compréhension du sujet, on peut être amené à se minimiser surtout s’il s’agit d’experts de leurs domaines.

  1. Le fait même de ne pas savoir quels gestes faire pour accompagner ses dires est un obstacle. Très souvent, le trac peut amener à divaguer au niveau des gestes.
  2. Laisser le stress vous dominer est aussi un  obstacle qui peut vous freiner.

 

Prise de parole en public et gestion de stress

Avoir du stress est une situation normale pour tout ceux qui prennent la  parole en public. On a la gorge sèche, une boule au ventre. Les genoux qui tremblent, et cette goutte glacée qui part des aisselles et glisse sur le flanc gauche… Cette goutte de sueur, c’est le stress.

Comment gérer son stress? La respiration abdominale

Des spécialistes de la question recommandent d’expirer et d’inspirer plusieurs fois, pour faire baisser le stress. On parle plus souvent de respiration abdominale. Pour s’y prendre, il faut respirer  profondément en gonflant le ventre, la cage thoracique. Dans le même temps, il est conseillé de remonter les épaules puis d’expirer calmement par la bouche.

 

Des conseils pour réussir sa prise de parole en public

D’abord parler avec simplicité, précision et clarté sont les bases de la prise de parole en public.

  • Les digressions ne facilitent pas la tâche à qui veut persuader.
  •  bien préparer son histoire au préalable, les arguments dont on aura besoin et savoir quel style sera adapté au public.
  •  s’inspirer de la réalité et du quotidien de votre auditoire.
  • rester cohérent dans ses propos.
  • préférer des histoires captivantes et concises sans vous faire passer pour un donneur de leçons.
  • Mettre une dose d’humour
  • Soyez vous-mêmes et le plus authentique possible.

 

 

Le discours

Pour apprendre à mieux prononcer un discours, il faut comprendre le discours. Les différentes parties de cette forme de prise de parole orale. Mais aussi, le rôle du discours lui-même.

Le storytelling

Pour apprendre à mieux prononcer un discours, il faut comprendre le discours. Les différentes parties de cette forme de prise de parole orale. Mais aussi, le rôle du discours lui-même.

La conception par la narration

Une approche inspirée du desugn thiking et du storytelling qui permet de structurer,  prises de parole, génération d’idées, résolution de problème et process test and learn (itérations).