fbpx
La véritable histoire des étoile ou la méprise de Mufasa

La véritable histoire des étoile ou la méprise de Mufasa

Saturne délivré des geôles des Titans était alors, un dieu sans partage. Ayant réalisé le potentiel guerrier de Jupiter, il commença à le soupçonner de complot contre son trône. Cette peur précipitera une seconde fois sa chute et nous amènera, vous allez le comprendre, à ce qui le lie  d’une part au Roi Lion et d’autre part aux futurs Grands entrepreneurs.

Ainsi donc, vexé et menacé, Jupiter fils de Saturne, monta une nouvelle équipe armée. Mais cette fois-ci pour préserver sa vie, d’un père malfaisant et conquérir ce qu’il ressentait lui revenir de plein droit désormais. La gouverne du Ciel. Le père, fut vaincu dans cette bataille, chassé du ciel puis jeté vers la Terre. Telle était la sentence du fils pour lui: la mortalité.

« Veni, vidi, vici »  Jules César Jupiter

La véritable histoire des étoile ou la méprise de Mufasa

Mufasa, le roi Lion s’est trompé

Alors, il erra. D’univers en univers. Percutant dans sa dérive météorites, exoplanètes et … Felix Baumgartner. A chaque choc, il laissait un souvenir de son potentiel divin et l’étincelle de son souvenir embrasait une comète. A chaque choc, un astéroïde en feu se changeait en nova.

Pendant cette chute interminable, il perdit immortalité, égo, et ses certitudes devinrent doutes. Il se rappela sa femme, les geôles et le trône. Pendant cette chute vertigineuse rythmée de coups, de géminides et de douleurs , il éparpilla milles et un secrets de ses attributs divins au contact de milles obstacles. Puis, il chut sur Terre sans connaissance. Sans plus aucun souvenir. S’enfonçant dans le sol telle une lourde météorite.

Le Roi Lion s’est trompé. Mais lui n’était qu’un Roi. Une étoile qui brille, ce n’est pas un monarque qui contemple du haut de sa sagesse.

Quand dans un ciel foncé densément bleuté brille une étoile au loin
C’est parce qu’elle renferme l’éternel secret d’un attribut divin.

Ceux qui veulent bâtir de Grandes Entreprises, doivent viser les étoiles Point. Il ne peuvent se contenter de les contempler tel de stupides félins imaginaires, à moins de vouloir finir piétinés par les Gnous: Mufasa.

 

Lorsque Saturne s’est relevé de sa chute, il a entrepris de créer , ce qu’aucun autre n’avait pu avant lui. C’est ce que raconte L’âge d’or du Phénix, la dernière partie de ce conte pour les futurs Grands entrepreneurs.