fbpx
f

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam condimentum, neque ac.

Email:



info@yournamewinery.com



Phone:



(0080) 7777 85 555



Address:



Spinazzola
76014 Province of Sephora-Tndria-Trapi, Italy 40.962274, 16.160232

5 conseils pour réussir son storytelling

Voici 5 conseils pour réussir son storytelling: faire simple, être crédible, explorer les champs lexicaux et les figures de styles puis prendre le temps de se taire et respirer.

Le Storytelling est une technique qui demande simplicité

Le storytelling  est d’abord affaire de simplicité.  Il vaut mieux raconter son histoire avec des phrases simples. Des tournures que l’on comprend rapidement. Un message simple aide l’ audience  à maintenir son attention sur la prise de parole. De plus, il comprend le fond du message, au fur et à mesure que le storytelling lui est délivré.

Mais comment rendre un message simple, lorsqu’on aborde un sujet complexe ou technique pour notre audience?

 

 

Avec le Storytelling, tout est dans le style: la figure de style

Dans le storytelling, les figures de style sont des procédés d’écriture qui permettent de varier l’intensité du propos.

Pourquoi les figures de styles sont souvent utilisées dans le storytelling? Parce qu’elle permettent de ramener à une image familière et concrète, une idée à priori trop abstraite. Utiliser les figures de style, pour faire des comparaisons, des oppositions,  ou mettre en relief certains aspects d’une idée lors d’un argumentaire.

Les histoires d’Adam et Eve dans le jardin d’Eden sont considérées comme les paraboles les plus vieilles que nous connaissions.

 

 

Pour le storytelling, explorer le champ lexical

Le champ lexical est l’ ensemble de mots qui appartiennent à une même catégorie syntaxique et liés de branches par leur sémantique.  Dans le champ lexical du mot storytelling, il y a par exemple: narration, récit, raconter, histoire, héros, description, storyteller, conte …

Il est très utile de jouer avec les champs lexicaux  pour donner plus de dimensions et de subtilité à l’histoire qu’on raconte. Exploiter les champs lexicaux évite les redondances et les répétitions inutiles et laisse de la place à la variation des mots. Dans le storytelling, les champs lexicaux apportent une atmosphère générale qui facilite, la compréhension et la transmission du message. C’est pourquoi les champs lexicaux vous aident à réussir votre storytelling.

 

 

Le storytelling et la musique

Respire. Le storytelling, c’est comme la musique. Il est comme une combinaison harmonieuse  de sons et de silences. Il n’existe pas de discours efficace sans silence. Ces moments de pause, permettent de ponctuer le discours et donner du rythme à la prise de parole. Prenez votre temps respirez entre 2 notes. Le silence inattendu, est surprenant. Les plus astucieux cultivent cette touche naturelle pour mettre du rythme et réussir leur storytelling.

 

Ethos:  pour réussir votre storytelling soyez crédible

Le terme ethos vient du mot ethikos. Il signifie : montrer la personnalité morale. Un raisonnement logique lors d’une prise de parole ne suffit pas pour être crédible. Pour celui qui fait du storytelling, être  crédible signifie réussir à gagner la confiance de son auditoire. Mais comment être crédible?  Aristote définit le bon sens, la vertu et la bienveillance comme étant les éléments qui facilitent la confiance en l’orateur. Ce sont là des principes qui permettent d’installer sa crédibilité devant une audience.

Etre bienveillant lors d’un entretien, c’est par exemple, faire l’effort personnel de mettre son interlocuteur, dans les conditions qui sont les meilleures pour lui, pour être réceptif à votre message. C’est donner ue véritable importance, à ce qui est important pour lui. Ce peut être, l’histoire de l’entreprise, le code vestimentaire ou encore le fait qu’il pourra partir en vacances tranquillement, après ce recrutement.